Autoportrait netb1

Virginie Gribouilli. Je suis une jeune femme née dans les années 80, qui a grandi dans un univers imaginaire et qui n’a jamais voulu en sortir. 

J’ai été éduquée par la culture des jeux vidéo. Surtout l’univers de nintendo et des vieux jeux rétros. Le manga, la culture nippone en général, ça me parle, et je suis une grande adepte de la peinture/sculpture classique. Du moyen-âge à la renaissance, jusqu’à l’expressionnisme allemand.

J’aime beaucoup la science fiction, l’univers post apocalyptique et cyber punk.

 

J’ai fait des études en Arts-Appliqués, je suis graphiste de métier. Je me suis lancée depuis quelques années dans la sculpture, et je lui donne de plus en plus de place dans ma vie.

J’ai un petit chien qui m’apporte beaucoup au quotidien car je travaille seule. Je suis Freelance et à mon compte depuis 2006.

J’ai vécu dans plusieurs régions/pays. La Haute-savoie, l’Ain, l’Isère, la Vienne, l’ile de France, et la Suisse.

Dans la vie quotidienne, je bricole pour résoudre les problèmes de toutes sortes. Je ne suis pas une fée du logis mais bizarrement je suis maniaque. Mon appartement reflète très bien mon univers artistique et mes influences.

Autoportrait netb2

 

Mon but, faire connaitre mon travail à un maximum de personnes. Idéalement, vendre mes sculptures et avoir une petite réputation qui s’installe au fur et à mesure. Évoluer, ne jamais faire deux fois la même chose, progresser techniquement, et toujours être fière de ce que je présente.

Mon style. Je fais de la sculpture figurative. On pourrait me placer dans le mouvement Pop Surréalisme. Une imagerie onirique influencée par la culture populaire. Je créé des personnages et travaille en majorité avec la porcelaine froide, le papier mâché, le fil de fer et le carton. Je fais beaucoup de récup’, et ma pâte, je la fabrique moi-même. Les dessins, les croquis, font partie de mon processus créatif.

J’aime inventer des personnages oniriques et mystérieux. Je travaille sur l’âme qui se dégage de leur regard. Les visages restants muets. J’aime beaucoup jouer avec la lumière, les clairs-obscurs mais aussi les effet de transparence de la matière qui se morcelle.

 

Depuis 2014 j’expose mes sculptures physiquement dans la région de l’Ain et la Haute Savoie. J’ai étendu ces dernières années jusqu’en Suisse, et en Isère. Je vends mes sculptures sur internet à l’international et principalement aux états-unis, et je compte étendre géographiquement ma zone d’exposition.

Autoportrait netb3 Mon chien, Mario.

 

 

Fille portail Fille lanterne Sculptures 2016

 

Faune aile fille cheveux longs Sculptures 2017